Captive in the dark : un peu trop dark

Captive in the dark Couverture du livre Captive in the dark
C.J. Robert
Dark Romance
J'ai Lu
Paru le 8 juin 2016
Poche
350 pages

Mon Résumé :

Caleb ne rêve que d’une chose : sa vengeance. Pour cela il doit encore capturer une dernière fille. Malheureusement pour elle, Livvie est cette fille. Elle sera torturée et éduquée sexuellement par Caleb pour être l’objet de sa vengeance. Mais tout ne vas pas se dérouler comme Caleb le souhaite.

 

Le Camembert Littéraire :

CaptiveInTheDark
– 20% de Romance – 20% de Sex – 60% de Glauque

 

Mon Ressenti :

 

Les Plus Les Moins
  • Histoire originale
  • Trop glauque

 

Mon *petit* Avis Détaillé de ma première dark romance :

 

Cette lecture m’a laissé dubitative.. L’histoire en elle-même est assez orignale, on s’attache vite à Livvie et Caleb. Mais certains passages sont vraiment trop glauques, bizarres et m’ont mise assez mal à l’aise. J’ai fini par sauter certains passages et ça n’a pas gêné ma lecture. Certains passages sont juste posés là pour avoir une scène de « sex » sans intérêt et qui restent assez malsains. C’est ce que je trouve assez dommage, Ok c’est de la dark romance, ok que ça te mette mal à l’aise c’est normal, mais seulement si ça a un impact sur l’histoire. Sinon on arrive vite à un gros n’importe quoi. Je me demandais ce qui était vraiment intéressant pour l’histoire et si ce qu’on nous racontait n’était pas juste des scènes sans intérêt et sans lien entre elles.

Je suis tout de même curieuse de savoir ce qu’il va se passer dans le 2ème et dernier tome. Mais je lirai un résumé spoilant pour garder mon argent pour un autre livre que je penserai plus intéressant. Du coup je ne pense vraiment pas me remettre à la dark romance dans l’immédiat.

Si vous avez l’habitude de la dark romance, peut-être ce livre est fait pour vous. Vous voulez découvrir la dark romance, mais vous avez un peu peur ? N’hésitez pas car il est possible de comprendre l’histoire jusqu’au bout même si on ne supporte pas certaines scènes et que l’on saute des passages.

Spartan

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire